La boutique des produits aux algues de Scarlette Le Corre
Sources :

Les informations ci-dessous , proviennent de différents articles papier ou électroniques dont nous citerons les sources dans la mesure où nous les avons clairement identifiées. Une grande partie du texte ci-dessous provient d'un article de la revue Forum Bio relatif à un interview de Carole Dougoud-Chavannes, créatrice de deux restaurants végétariens à Genève et passionnée des algues marines alimentaires.

  Depuis quand mange-t-on des algues?
Qui en consomme tout autour de la planète ?
Quelle est l'algue la plus consommée au monde ?
Quels avantages à consommer des algues marines ?
Les protéines des algues sont-elles assimilables ?
Et à propos du sel ?
Qu'est-ce que l'effet "bouclier" des algues ?
Qu'en est-il de l'iode des algues ?
Quelle quantité faut-il manger par jour ?
Existe-il des zones non polluées ?


Depuis quand mange-t-on des algues ?
Depuis la nuit des temps, les peuples riverains mangent des algues pour leur saveur et leurs vertus. Ils ont même fait de certaines espèces des aliments de longévité à l’instar du ginseng.
Tout autour de Ia planète, le long des courants froids et fortement oxygénés par les tourbillons et les brassages, les algues marines ont été sélectionnées empiriquement pour leurs qualités gustatives et leurs innombrables propriétés.
Plante-médecine de la tradition orientale, plante de fertilité et de bonne vue, aliment des moines bouddhistes et des seigneurs, cadeau de prestige en présent de mariage et de fête, utilisée pour les réserves de guerre en cas de siège, compagne des marins lors des grandes traversées, nourriture des guerriers celtes pendant leur marche, sucette donnée à mâcher aux petits Chiliens aux premières dents, appliquée en cataplasme pour les rhumatismes, appréciée des animaux ..
Qui en consomme autour de la planète ?
L’histoire des algues, en tant qu’aliment est aussi ancienne que diversifiée. À l’époque où l’homme tirait sa subsistance de la chasse et de la pêche, il cueillait déjà ces plantes qui s’offraient à sa main entre les balancements de la marée. Plus tard, lorsqu’il s’est mis à cultiver des céréales, une insuffisance en sel l’a poussé à produire cet assaisonnement vital. On retrouve dans plusieurs régions du globe des méthodes très anciennes pour réduire des algues en cendres et en extraire sel, iode et engrais.
Cuisiner des algues pour les manger, les Asiatiques le font depuis des siècles. L’algue est consommée, en petites quantités, quotidiennement, sous des formes variées et le marché de l’algue alimentaire représente les trois quarts de la récolte. On a retrouvé des restes d’algues, dans des monuments funéraires de l’ancien Japon, datant de dix mille ans. Certaines peuplades de pêcheurs se nourrissent exclusivement de riz et d’algues depuis toujours, préférant vendre leur pêche, et, sur une gravure, on peut voir une femme tirant par ses longs cheveux noirs une charrette chargée d’algues tandis que l’homme pousse par derrière. C’est dire la force de cette chevelure. Les japonaises font régulièrement des cures d’irikis pour cela beauté de leurs cheveux.
Eu Europe et en Amérique du Nord, on en consomme très peu. Au XVIIe siècle, les habitants d’ Écosse et d’Irlande faisaient une purée à base de noris cuites comme des épinards : le laverbread. Cette récolte se prépare encore à Cardiff et Swansea, c’est une garniture classique de mouton ou une purée à tartiner sur des toasts avec du citron
Quelle est l'algue la plus consommée dans le monde ?
La nori, de couleur pourpre-noire est l’algue la plus consommée au monde, sa,ns doute du fait de sa forte teneur en protéines. Elle est présentée au Japon sous forme de minces feuilles carrées qui servent à confectionner les sushis.

La France consacre 5% de sa récolte d’algues au secteur alimentaire. La consommation de nori d’un ménage japonais correspond à la consommation de charcuterie et à la moitié des achats de volaille d’un ménage français.
Quels avantages à consommer des algues marines ?
Le principal intérêt de l’algue marine réside dans le fait qu’elle concentre dans ses tissus la totalité des éléments de base qui constituent notre planète et notre organisme. Cette exceptionnelle richesse en nutriments se présente dans des proportions équilibrées, proches de l’idéal pour nos besoins alimentaires, sous une forme organique naturelle, qui les rend particulièrement assimilables.
J.V. Watcher, dans « Secrets of the sea », démontre les effets bénéfiques des combinaisons d’algues pour un effet synergique.
Ambassadrices de l’équilibre marin, elles sont une source exceptionnelle de nutriments rares et précieux (sels minéraux, oligo-éléments, vitamines, acides aminés).
Les protéines des algues sont-elles assimilables?
Selon les sorties et la saison, la teneur en protéines varie de 7 à 44 %. ( C’est pourquoi Scarlette le Corre récolte les algues à un stade jeune pour préserver un taux le plus élevé possible en protéines).. Ces protéines se trouvent sous forme d'acides aminés, la forme simple des protéines, d'assimilation plus rapide et économisant donc le travail digestif. Dans la majorité des cas, les acides aminés essentiels sont tous présents, dont la teneur totale s'approche de celle de l'œuf, l'élément de référence. De plus ils sont sous forme libre, immédiatement disponibles pour le corps, C'est également le cas des champignons. Les protéines des algues sont alcalinisantes, contrairement à de nombreuses autres sources de protéines, même végétales. C est une source de protéines nobles, ne produisant pas de déchets, comparables à celles des céréales complètes mais souvent largement supérieure et dépassant les teneurs de l’ oeuf ou de la viande rouge de bœuf (12 %) tout en étant pauvre en calories
Et à propos du sel?
Contrairement à ce que t'on pourrait penser, 1es algues ont une faible teneur en sodium et n’entraînent pas d’élévation de la pression sanguine. Vous pouvez remplacer le sel par des algues en poudre (nori,-dulse, wakamè, kombu) qui ont un effet alcalin sur la digestion.
Pourquoi sont-elles méconnues dans les régimes d'harmonisation du poids ?
Couper la faim par des moyens artificiels crée à la longue des carences. L'algue marine est un précieux soutien dans ces régimes d'élimination car c'est un aliment complet et pourtant hypocalorique, qui permet de normaliser le poids sans souffrir ni de faim ni de fatigue…. en douceur pour des résultats en profondeur! Plusieurs facteurs favorisent le processus d'élimination :
- L’iode stimule l'activité cellulaire et brûle les réserves adipeuses, Procédez avec prudence en écoutant les réactions de votre corps.
- Les mucilages, fibres douces non assimilables, agissent comme. coupe-faim naturel et facilitent l'élimination des selles. Elles sont reconnues comme une aide précieuse pour la prévention du cancer du côlon.
- Les principes actifs ont une action affermissante des tissus, empêchant leur relâchement et la formation de vergetures durant l'amaigrissement. Non ;seulement la normalisation du poids se fait d'une façon naturelle mais en plus elle s’accompagne d'une sensation de bien-être et de légèreté due à l'action de minéralisation-détoxination des algues.
Qu’est-ce que l'effet « bouclier" :les algues?
Il s’agit! d'une image pour décrire un bouclier interne, A part l’effet stimulant des fibres sur le péristaltisme Intestinal, on trouve dans les mucilages des ligues brunes, de l'.acide alginique, qui gélifie les métaux lourds pris dans le corps humain et réduit leur fixation dans des tissus corporels.
C'est l'un des chélateurs les plus.efficaces pour drainer les pollutions qui intoxiquent notre organisme (métaux lourds, résidus de pesticides et ions radioactifs).
« En général, les fibres provenant des aliments complets, des crudités et de certaines algues ont la capacité de drainer la radioactivité hors du corps. Une recherche a démontré la présence d'une substance dans les laminaires qui a la capacité de réduire de 50 à 80 % l absorption du strontium 90 radioactif par les intestins ; processus appelé chélation ». Extraits de Radiatlons, Dr J.H. Davidson
Qu'en est-il de l'iode des algues ?
C'est l'un des éléments les plus Importants de la composition des algues, capable de revitaliser tout l'organisme. Sa carence entraîne la lenteur d'esprit et le goitre.
Les algues sont notoirement les aliments les plus riches en iode organique et dont la biodisponibilité est très élevée. Elles concentrent jusqu'à mille fois l'iode par rapport à l'eau de mer. Un gramme de kombu .suffit pour la ration journalière d'iode et stimule le métabolisme énergétique, favorable entre autres à l'harmonisation du poids.
En outre, elles sont « utiles pour fournir la glande thyroïde contre la contamination d'iode radio-actif et leur concentration en calcium est utile pour remplir les os et offrir Je minimum d'espace aux métaux lourds ». Extrait de Radiations par le Dr J,H. Davidson
Quelle quantité faut-il manger par jour?
La ration par jour est variable selon l'âge et les be6soins. Commencez par une touche; puis observez les réactions et augmentez progressivement. Si vous êtes en manque de nutriments, vous aurez probablement une forte attraction pour les algues. Votre consommation s'équilibrera d'elle-même, A long terme, l'idéal est un apport régulier, surtout pour la croissance harmonieuse des enfants.
Mangez-en davantage à certaines périodes de l'année; en hiver quand il y a moins de lumière, quand vous êtes fatigués ou que vous avez un effort à fournir, quand vous vous sentez faibles au niveau immunitaire. Faites une petite cure d’algues régulièrement pour vous détoxiner. Se souvenir que quelques grammes suffisent. 5g d’algues déshydratée pour 20 à 30g d’algue fraîche au sel.
Existe-il des zones non polluées ?
Fort heureusement, il existe des zones miraculeusement épargnées, des sites où les circonstances favorables concourent pour conserver une pureté bactériologique et chimique de l’eau.
Ces sites sont étudiés et répertoriés par les océanographes et font partie du patrimoine mondial des zones protégées. C’est dans ces zones A, classées par le ministère de l’Agriculture, sur la base d’analyses régulières, que sont autorisées la récolte des algues ainsi que l’aquaculture (moules, huitres).